Vosges Montagne Expérience ®
Préparation Mentale à la Bresse

Une technique de Préparation Mentale : L'imagerie mentale

15 Mai 2021 Vosges Montagne Expérience Articles

Comprendre l'imagerie mentale

Qui n’a pas vu lors des compétitions de ski les skieurs penchés sur leurs bâtons, puis les yeux fermés, décrire des courbes avec leurs mains ?

Qui ne s’est pas demandé pourquoi ce joueur de tennis qui vient de louper son premier service, reprend sa position pour son nouvel essai en 4 quarts de tour pour se reconcentrer rapidement?

Le point commun de ces attitudes, avant de s’engager à fond dans son effort, réside dans l’utilisation de l’imagerie mentale ou visualisation qui s’est, depuis quelques temps, installée comme une technique incontournable dans le sport.

Les différences entre imagerie mentale, visualisation et répétition mentale

L’imagerie mentale est le fait d’avoir recours à l’imagination d’une action en l’absence de toute action physique simultanée en faisant appel à des perceptions auditives, visuelles, kinesthésiques associées.

La visualisation va imposer, ou du moins, diriger cette expérience d’imagerie à partir d’images précises.

La répétition mentale est alors ce processus d’entraînement qui consiste à répéter des expériences sensorielles à partir d’images mentales associées à d’autres perceptions corporelles.

Les images mentales doivent avoir certaines caractéristiques. Elles doivent être nettes et détaillées, précises et identiques à la réalité, et contrôlables. Il s’agit donc de revivre sans le réaliser un geste moteur en se le représentant très fidèlement dans son contexte et avec la même temporalité  que si on l’effectuait réellement.

Les bénéfices de la répétition mentale

Lorsque l’on s’imagine en train de réaliser un mouvement ou un geste,  tout le système nerveux des aires cérébrales aux nerfs moteurs est activé à l’identique d’une réalisation réelle.

C’est ainsi que le sportif blessé peut préparer son retour sans trop perdre en technique, que certaines erreurs gestuelles peuvent être corrigées, que la concentration peut être développée avec l’utilisation associée de routines de performance et que l’apprentissage de gestes complexes sont stabilisés en réduisant la fatigue due aux entraînements…

Tous ces bénéfices vont aussi améliorer la confiance en soi et renforcer une bonne gestion du stress.

Répétitions mentales et caractéristiques personnelles

Suivant le sport et sa personnalité, chaque sportif va utiliser la perspective interne ou externe. Dans la perspective interne, le sportif se sent en train de réaliser le mouvement, et dans la perspective externe, il se voit comme s’il était derrière une caméra en train de se regarder réaliser le mouvement.

Retour sur notre skieur et notre joueur de tennis ....

La stratégie d’utiliser une certaine forme de visualisation juste avant une compétition (le skieur) ou avant un geste (le joueur de tennis), en fermant ou pas les yeux,  est une technique d’imagerie mentale appelée « psyching-up ». Vous aurez compris que ces techniques de préparation mentale nécessitent un entraînement régulier et surtout l’apprentissage avec un professionnel.

Vosges Montagne Expérience


Articles similaires

Derniers articles

La dépression chez les athlètes : un sujet tabou

Le mal-être au travail : une réalité de société

La Préparation Mentale : une aide dans la vie de tous les jours

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.